AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

✗ Everything that kills me makes me feel alive. ♦ A N D Y

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

THE WOLF OF WALL STREET JR. ♦ ÉTRANGER
avatar
— PSEUDOs : — Mister Burglar. • Gin
— CRIMES RÉSOLUS : 22
— DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
— AVATAR : James McAvoy, le petit chou qui joue Charles Xavier ♥
— CRÉDITS : tumblr & bazzart & moi.
— DC&TC : Moriarty le psychopathe, David le mangeur de donuts, Lloyd mr. la baston & Clive le strip-danseur. So many people, I can't.
wow.
— ÂGE DU PERSO : Andrew possède vingt-six ans qu'il a, la plupart, gâché avec sa drogue et son alcool, mais chut, il veut rien savoir.
— NATIONALITÉ : Ce gosse mal luné nous vient de Los Angeles, et est donc Américain. Il est à Londres en tant que vacancier, venu souffler un peu dans la ville qu'il rêve de visiter depuis toujours.
— ORIGINAIRE DE : Comme dit plus haut, il nous vient de Los Angeles et est né là bas, dans une énorme villa un peu plus loin de la grande ville, où d'ailleurs il y grandit avec le plus que nécessaire.
— LIEU D'HABITATION : Un appartement très spacieux à Londres, qu'il s'est loué pour ses vacances. Sinon, une magnifique villa -familiale entre guillemets- près de Los Angeles, avec piscine, terrain de tennis, et tout le bordel. Y'a même des palmiers, yeah baby.
— MÉTIER : Andrew est Trader et chef d'une grosse boite de bourse de Los Angeles. Son nom est Stratton Oakmont, et ils sont dans les premières en tête de liste. C'est la classe, ça.
— ARMES DU PERSO : Par précaution, notre loup de wall street garde sur lui un petit revolver facilement transportable quelque soit la tenue que l'on porte.
— AMOUREUSEMENT : Andrew est marié à la déesse de l'amour... Oui, bon en gros, il est célibataire, mais ne se prive pas du tout, loin de là, oh, oui, loin de là.
— O. SEXUELLE : Disons qu'il aime tout ce qui bouge. Non, je blague, pas à ce point là. Il aime les femmes, et n'a jamais testé du coté des hommes bieeen que cela commence à vraiment l'intéresser... Il compte bien s'y goûter un jour où l'autre.

MessageSujet: ✗ Everything that kills me makes me feel alive. ♦ A N D Y Mer 29 Jan - 22:46


Andrew Jahensey
« »
song by andrew. yeah, MY andrew, it's his voice ! ♥ »

Moi, je suis...

Nom&Prénom? Andrew Jahensey ; Andrew car le grand-père de sa mère s’appelait comme ça. Il s'en plaint pas, il aime bien son nom ! Ϟ Âge? 26 piges et encore toute ses dents le petiot ! Ϟ Métier? Il est le chef d'une des grande bourses de Los Angeles nommée Stratton Oakmont ; il l'a repris de son père et d'ailleurs en est bien heureux ! Ϟ Situation Amoureuse? Il est du genre "homme à amantes", et se fait énormément plaisir dans la vie... Donc on va dire que pour le moment il ne s'est pas penché sur le fait de tomber amoureux ; ça lui arrivera sur le coin de la truffe au moment venu. Ϟ Nationalité? Américain ! Car les Américains vaincrons ! Ϟ Lieu&Date de Naissance? 28 Novembre 1987, dans un hôpital comme tout autre bambin de ce monde, enfin en général. Ϟ Aime? La drogue forte, l'alcool fort, le sexe, les jeux d'argents, son travail, vivre la vie à fond la caisse, faire des grasses mat', les bains bien bouillants, draguer, flirter et tout le reste, fumer, l'argent, l'argent, l'argent... Le luxe aussi. Ses costards à 3 000 dollars, être défoncé... Se faire dominer au lit par les femmes. Il adore la mal-bouffe aussi ! Tout autant que la nourriture de luxe... Mais pas qu'avec un seul brocoli dans l'assiette.  Ϟ Déteste? Le F.B.I qui fourre son nez partout, qu'on lui reproche de voler aux riches et de mettre des gens dans la merde, le travail mal fait, qu'on lui désobéisse, se faire insulter, avoir froid, le poisson, les clients chiants.v Ϟ Dominant ou Dominé? Ça, il ne l'a pas encore découvert mais compte bien se pencher sur la question !  Ϟ Peur(s)? Qu'on le grille lui et sa boite, aller en cure de désintox, être pauvre. Ϟ Groupe? Étrangers.


Tout sur toi.


Avide — Extrémiste — Curieux — Toxicomane — Insouciant — Imprudent — Pervers — Grossier — Bosseur — Motivé — Sex Addict — Manipulateur — Irrespectueux — Leader — Moqueur — Beau parleur

Plus il teste la drogue, plus il en veut de la forte. En ce moment, il s'amuse à faire des mélanges ou bien à trouver le genre de cachets qui ne sont plus en circulation depuis longtemps, comme le lemmon par exemple... Qui vous donne même parfois des paralysie cérébrales. Mais il en a rien à foutre ; mettre sa vie en jeu le rend vivant comme il dit lui-même ! Et puis la drogue lui permet de tenir ; le monde de la finance, c'est pas le pays de oui-oui. Ϟ Une seule chose ; une seule... Ne JAMAIS se fier à la bouille d'ange d'Andrew. Il raaaaffole jouer dessus. A un point inimaginable. Ayant eu la chance d'être pas mal du tout foutu, il joue souvent de ça pour vous faire les yeux doux afin d'obtenir ce qu'il veut... Un petit battement de cil et hop, vous êtes foutu. après, ça passe ou ça casse, mais chez les femmes, ça marche à tout les coups ! -après, ça dépend des gens-. Ϟ Il couche au moins deux à trois fois par jour avec des femmes, que ce soit des prostituées ou des demoiselles rencontrées sur le chemin du retour ou même celles du travail... Il adore le sexe ; il ne peut pas vivre sans. Sexe, drogue, alcool, parfait comme vie d'après son avis. Ϟ  Souvent, il se rase, mais souvent aussi, il ne se rase pas ; Il ne le fait que quand il y pense en fait. Et pourtant, rasé ou pas, ça le change totalement ! On ne dirait plus le même ! Ϟ Il se prend pour quelqu'un de supérieur aux autres lorsqu'il parle aux "gens normaux". Son accès facile à l'argent étant donné qu'il est milliardaire, l'a rendu totalement... Péteux ; en plus même étant petit il baignait dedans, donc. Ϟ Malgré le fait que son père soit mort avec la même vie qu'Andrew mène actuellement, il n'en a rien à faire ; il dit qu'il n'est pas son père et qu'il apprendra de ses propres erreurs... Seul problème, il ne trouve pas que sa vie actuelle soit une erreur. D'ailleurs, ça le fait râler le fait qu'on le compare à son père dans les journaux : "Le loup de Wall Street Jr." qu'ils l'appellent. Ϟ Pousser les limites, chez lui, c'est un vraie hobby... Surtout celles de son corps. Plus le temps passe, plus il se tue à petit feu, mais il n'en a rien à faire : tout ce qu'il veut c'est profiter à fond de la vie et malheureusement, son métier l'a plongé dans cette débauche juste hallucinante. La finance est un monde très dur et très déséquilibré... La preuve en voyant le cas d'Andy. Ϟ Il a tendance à avoir des mal de dos chroniques, comme son père avant lui : c'est surement génétique. Il lui arrive donc souvent de se reposer dans son fauteuil, avec des cachets pour le dos et un verre de whisky ainsi qu'une pochette de glace contre les reins pour soulager la douleur qui peut être de temps en temps très violente. Ϟ  Il a toujours couché avec des femmes ; mais même s'il ne s'est jamais demandé ce que cela faisait avec un homme, s'il devait se poser la question ; il n'hésiterait surement pas à se jeter dans l’arène pour tester la chose. Le fait de faire quelque chose de mal vu, et de plus qu'l ne connait pas l'attire par pure curiosité : oui, il est très curieux. Ϟ Andrew adore dépenser. Il aime le luxe et les belles choses ; et son immense demeure ou que dis-je, villa, le fait sentir, ainsi que sa magnifique voiture de course. Ϟ Pour le moment, il ne s'est engagé avec personne car il déteste les prises de têtes, et vu comment il est libertin, il préfère rester célibataire pour continuer cette vie de baise à plein temps. Oui, pour lui, la vie est un baisodrome. M'enfin bon, il sait être attentionné et sortir le grand jeu quand il apprécie... Mais le fait qu'il n'est pas été éduqué correctement et comme les autres fait que pour lui, c'est normal de pouvoir coucher à coté d'une relation sérieuse. Ça ne l'empêche pas de pouvoir éprouver de forts sentiments sincères pour sa conjointe. Ϟ Andrew est quelqu'un qu'on peut nommer comme Addictedman. S'il découvre quelque chose qu'il aime à fond la caisse, il lâche plus cette dite chose. Il devient alors très dépendant, une dépendance maladive. Si cela devait être une relation amoureuse, il risquerait alors d'être ultra étouffant, au point même de faire surveiller sa chérie. Ϟ Andrew adore faire la fête, aller en boite de nuit, organiser des soirées privées qui finissent souvent en bordel -au sens propre du mot, aka partouze-... Danser, aussi. Boire, fumer des pétards... Bref : passer ses nuits dans la bouteille, et la journée dans les bouchons quoiqu'en général il ne se plaint pas car la cocaïne le boost. ... En somme, une vraie vie de Pirate ! Aeuuuhr !


Derrière l'écran ?

Ton nom&pseudo? Réponse Ϟ Age? Réponse Ϟ Ce que tu aimes dans la vie? Réponse Ϟ Série(s) Préférée(s)? Réponse Ϟ Ta présence? Réponse Ϟ Ce que tu penses du forum? Réponse Ϟ Comment as-tu connu le forum? Réponse Ϟ Un truc en +? Réponse.



Dernière édition par Andrew Jahensey le Mar 15 Avr - 20:54, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE WOLF OF WALL STREET JR. ♦ ÉTRANGER
avatar
— PSEUDOs : — Mister Burglar. • Gin
— CRIMES RÉSOLUS : 22
— DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
— AVATAR : James McAvoy, le petit chou qui joue Charles Xavier ♥
— CRÉDITS : tumblr & bazzart & moi.
— DC&TC : Moriarty le psychopathe, David le mangeur de donuts, Lloyd mr. la baston & Clive le strip-danseur. So many people, I can't.
wow.
— ÂGE DU PERSO : Andrew possède vingt-six ans qu'il a, la plupart, gâché avec sa drogue et son alcool, mais chut, il veut rien savoir.
— NATIONALITÉ : Ce gosse mal luné nous vient de Los Angeles, et est donc Américain. Il est à Londres en tant que vacancier, venu souffler un peu dans la ville qu'il rêve de visiter depuis toujours.
— ORIGINAIRE DE : Comme dit plus haut, il nous vient de Los Angeles et est né là bas, dans une énorme villa un peu plus loin de la grande ville, où d'ailleurs il y grandit avec le plus que nécessaire.
— LIEU D'HABITATION : Un appartement très spacieux à Londres, qu'il s'est loué pour ses vacances. Sinon, une magnifique villa -familiale entre guillemets- près de Los Angeles, avec piscine, terrain de tennis, et tout le bordel. Y'a même des palmiers, yeah baby.
— MÉTIER : Andrew est Trader et chef d'une grosse boite de bourse de Los Angeles. Son nom est Stratton Oakmont, et ils sont dans les premières en tête de liste. C'est la classe, ça.
— ARMES DU PERSO : Par précaution, notre loup de wall street garde sur lui un petit revolver facilement transportable quelque soit la tenue que l'on porte.
— AMOUREUSEMENT : Andrew est marié à la déesse de l'amour... Oui, bon en gros, il est célibataire, mais ne se prive pas du tout, loin de là, oh, oui, loin de là.
— O. SEXUELLE : Disons qu'il aime tout ce qui bouge. Non, je blague, pas à ce point là. Il aime les femmes, et n'a jamais testé du coté des hommes bieeen que cela commence à vraiment l'intéresser... Il compte bien s'y goûter un jour où l'autre.

MessageSujet: Re: ✗ Everything that kills me makes me feel alive. ♦ A N D Y Mer 29 Jan - 22:47


This is my life
« Last night, I think that i haven't drank enough. »

I. This is the start.

Allongé dans son grand lit, l’enfant ne dormait pas. Les éclats violents de voix qui s’élevaient dans la grande demeure n’étaient pas commun : en général, ses parents ne s’engueulaient pas et encore moins à cette heure. Se relevant doucement, le petit garçon regarda fixement la porte, qui elle laissait rentrer la lumière dans sa chambre par le bas. « Ah non putain tu m’piqueras pas mon gosse ! Sale pute ! » des bruits de déchirement de tissus étaient audibles et le môme continua de regarder innocemment la porte de sa chambre, comme s’il savait que bientôt quelqu’un rentrerait dedans. « Non mais regarde-toi, Jordan ! T’es un malade ! T’es un grand malade ! » La voix de sa mère fit hausser les sourcils au bambin qui hésita un moment à se recoucher. « J’t’emmerde ! Tu m’prendras pas mon gosse ! » « Tu crois vraiment que je vais laisser mon enfant avec toi ?! Mais regarde-toi !! Tu sais ce que mon avocat a dit ?! Mon avocat a dit que t’allais en prendre pour vingt ans, Jordan ! T’EN AS POUR VINGT ANS ! TU NE REVERRAS PLUS JAMAIS TON ENFANT ! » Quelques pas bruyants firent sursauter l’enfant qui se recoucha brusquement, serrant contre lui sa peluche de chiffon alors que les éclats de voix augmentaient. « MOI JE NE REVERRAIS PLUS JAMAIS MON ENFANT ?! MOI JE NE REVERRAIS PLUS JAMAIS MON ENFANT ?! » « TU NE REVERRAS PLUS JAMAIS TON ENFANT JORDAN ! » Les pas se déplacèrent rapidement et étaient de plus en plus audibles, alors qu’un semblant de coup donné retentit, suivit d’un léger gémissement de la part de la mère. Soudainement, le garçon sursauta à nouveau alors que la porte de sa chambre s’ouvrit en grand et subitement. Son père s’avança alors très rapidement après avoir allumé la lumière, et saisit délicatement dans ses bras son bambin avant de s’en aller. « Mon chéri, tu vas venir faire un tour avec papa, d’accord ? Un petit tour avec papa, hein ? Allez viens ! » Le petit enfant s’agrippa alors au tee-shirt de son père qui semblait dans un état de nerfs intense. Ce dernier commença à descendre les marches du grand escalier en colonne, tandis que la mère accourut finalement, une main sur le ventre et la voix brisée. « Si tu touches à un de ses cheveux, je te jure devant Dieu que je te tuerais ! » mais le père n’écoutait même pas sa femme parler. Il alla dans le garage tout en saisissant les clés de sa voiture et ferma à double tour la porte qui permettait d’accéder à la pièce tout en rassurant l’enfant, qui n’avait même pas le temps de comprendre ce qu’il se passait et d’avoir peur. « Ça va aller mon amour, on va aller se faire une jolie balade d’accord ? Une jolie balade ! » dit-il tout en allant vers son véhicule qu’il ouvrit avant de placer son fils sur le siège passager avant, à coté de celui conducteur. « Jordan ! JORDAN ! OUVRE CETTE PORTE TOUT DE SUITE ! ». Jordan attacha la ceinture de son bambin puis accourut vers la porte qu’il avait fermé pour pouvoir appuyer sur le bouton de la porte de garage automatique afin de l’ouvrir tout en ajoutant avant de retourner monter dans sa voiture : « Je l’emmène avec moi ! Je t’avais dit que je ne te le laisserais pas, sale pute ! Tu m’en empêcheras pas !! ».

La mère du petit bout de chou réussit tout de même à ouvrir la porte à l’aide de leur femme de ménage qui avait les clés, elle-aussi se mêlant à tout ça. « Non ! NON ! Ouvre cette porte !! OUVRE CETTE PUTAIN DE PORTE ! Violette, la porte du garage ! » et la bonne s’en alla fermer la porte automatique tandis que Jordan était occupé à insulter sa future ex-femme de tout les noms. Saisissant un pied de biche qui traînait dans le coin, la mère réussit à exploser la vitre du coté de son mari mais ce dernier démarra au quart de tour, défonçant ainsi la porte automatique. Il fonça en marche arrière à une vitesse de dingue jusqu’à freiner et changer de vitesse d’un coup : Cela lui valut alors un énorme choque contre le muret de la demeure, ce qui explosa totalement l’arrière de la voiture. Folle de peur, la mère se précipita vers la voiture, ainsi que la bonne tout en criant le nom de son fils. « ANDREW ! SEIGNEUR, ANDREW !!! » Elle ouvrit la porte tout en examinant son enfant et détachant sa ceinture, en larme tellement elle avait eu peur. « Maman ! » « Oh mon dieu, tout va bien, tu n’as rien ?! Oh mon dieu ! Je vais appeler une ambulance !! Violette, une ambulance !!! Tout va bien mon chéri, tout va bien ! » Elle saisit alors son bébé tout en le serrant dans ses bras, se dépêchant de rentrer à la maison alors que la femme de ménage appelait les secours. L’enfant saignait au niveau de la tête et semblait s’être pris quelques bouts de verre dans la poitrine, tout pour la rendre folle d’inquiétude.

Jordan était encore assis sur son siège, totalement sonné. Il regarda la scène sans parler, se contentant de regarder ensuite autour de lui avec difficulté, avant de baisser légèrement ses yeux : il saignait. En grande quantité. Une longue traînée de sang coula depuis son front par ailleurs : il était gravement touché. Ses yeux se fermèrent et sa tête retomba lourdement sur ses épaules… Jusqu’à ce qu’on entende au loin le bruit des sirènes.



II. This is the middle.

Andrew grandit donc avec pour seule éducatrice sa mère, en tout cas à partir de ses 4 ans c’en fut le cas. La mort de son père l’affecta tout particulièrement, mais plus le temps passait, plus il se montrait comme ayant un caractère fier et fort sur ce genre de choses : il ne laissait rien paraître. Néanmoins, le besoin de la présence d’un père se faisait ressentir au sein du foyer bien que la mère d’Andy ne tarda pas à se re-marier. L’enfant n’en avait que faire d’ailleurs, tant que l’homme en question ne faisait pas de mal à sa génitrice. Arrivé à l’âge de 18 ans, il s’intéressa un peu plus aux affaires que son père avait laissées derrière lui… Et décida finalement de reprendre ce qu’il avait fondé, voulant poursuivre son œuvre. D’ailleurs, il ne lui en voulu jamais pour ce qu’il avait fait et encore moins de « les avoir abandonnés si lâchement », et malgré le fait que sa mère lui répétait de ne pas devenir comme son père, le jeune adulte ne manqua absolument pas l’occasion de devenir riche et puissant du haut du statut de chef d’entreprise. Qui ne rêvait pas de ça ? Bon, au tout début, je dois vous avouer qu’il restait un jeune homme innocent et timide, mais croyez-moi que cela ne dura pas du tout. Sa première journée fut très… mouvementée. Stratton Oakmont n’était pas réputé, comme toutes les autres bourses, pour être calme, bien au contraire… A peine il arriva dans les grands bureaux que ce fut champagne, hurlement et ovations, des cris appelant le nom du rejeton de leur ancien et aimé patron. Il se fit traîner et subit une sorte de petit bizutage… Très alcoolisé. Vous savez, faire le poirier et devoir boire plus d’un litre d’affilé de bière… Bien-entendu, il était tellement impressionné et intimidé qu’il se laissa faire et bien-vite apprécia tout ça. Il toucha aussi ce soir là à la cocaïne et c’est depuis ce moment qu’il comprit ce qu’avait vécut son père : une vie absolument magnifique. Tandis que son sang battait dans ses veines sous l’effet de la drogue et de la fête dans les bureaux, des femmes entrèrent et ce fut alors totalement la fiesta… En plein sur le lieu de travail. Je ne vous cache pas que cela était déjà arrivé auparavant ! Son père ne devait plus compter le nombre de fois que cela était arrivé. C’est bien pour ça que les employés avaient pris la relève pour montrer au rejeton comment ça se passait dans le milieu ! Quand tout ça fut fini, il était dix-neuf heures du soir. Andrew s’était réveillé, à moitié affalé contre le mur, deux femmes totalement avachies sur lui et les vêtements en désordres. Il sentit ses membres le tirer, et ses yeux piquer : Il avait mal au crane aussi. Alors qu’il aperçut l’heure, il se souvint que sa très chère mère l’attendait le soir même pour fêter son « nouveau job » dans un restaurant très chic et… qu’il était donc très en retard. Se relevant en trombe avant de s’écrouler par terre, il se redressa à l’aide d’un des cinquante bureaux dans la pièce, avant de regarder l’un des co-fondateurs de la boite de son père -à présent la sienne- : ce dernier, dans un état tout aussi folklore lui sourit tout en se roulant une clope surement garnie de quelques herbes pas très correctes tout en lui disant d’un air ravissant : « Bienvenue dans le monde de la finance, Jr. ». Ne sachant que dire d’une telle déclaration, Andy s’était contenté de s’en aller en courant tout en remettant ses affaires correctement.



III. This is the end.

Andrew Jahensey, vingt-six ans, riche, chef d’une boite débauchée de bourse et l’une des plus connues, célibataire. Voilà qu’en à peine huit ans, Andy devint l’un des hommes les plus pervertis aux drogues et autres dangerosités de ce monde ! Sexe, alcool, substances illicites, tout y allait ! Rien n’était de trop, tout n’était pas assez ! Il accumulait une vie de dingue, mais savait glandouiller quand l’envie lui prenait. D’ailleurs, il décida de se payer un magnifique voyage pour fêter ses huit ans de fideles et loyaux services : paquebot et ensuite direction Londres ! Il avait toujours rêvé d’aller voir la capitale des british. Ça l’avait fait rêver depuis haut comme trois pommes, mais il faut dire qu’il n’avait jamais vraiment pensé à y aller depuis. C’est ainsi qu’il se retrouve à Londres pour une date indéterminée étant donné qu’il est boss de sa propre boite… Ça a de l’utile parfois, ça !



Dernière édition par Andrew Jahensey le Mer 12 Fév - 19:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

DUM SPIRO SPERO ♦ CRIMINEL
avatar
— PSEUDOs : Artichaud
— CRIMES RÉSOLUS : 111
— DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✗ Indisponible
— AVATAR : Richard Armitage
— CRÉDITS : Artichaud

— ÂGE DU PERSO : Quarante-Trois ans, dont Sept années passées en Enfer.
— NATIONALITÉ : Anglais, bien que cela l'exaspère. Appartenir à la Couronne alors que celle-ci l'a abandonné lui donne envie de vomir.
— ORIGINAIRE DE : Londres. Comme si il avait eu beosin de revenir sur ce spas, s'enfermer de nouveau alors qu'il était enfin libre.
— LIEU D'HABITATION : Il habite Londres, plus précisemment Oxford Street, cette grande avenue qui mène jusqu'à Picadilly Circus, pleine de bruits et de gens, comme pour couvrir le vacarme dans sa tête.
— MÉTIER : Gérant d'un club de Tir Huppé, Bras droit à plein temps du Criminel Consulant bien que le recel d'arme et la disparition de corps soient également de son ressort.
— ARMES DU PERSO : Un sniper, une arme de précision qu'il maîtrise à la perfection. Il ne rate jamais sa cible.
— AMOUREUSEMENT : Son inclinaison va à Moriarty, tout comme son allégeance. Mais ne lui parlez pas d'amour.
— O. SEXUELLE : Bien qu'il ne soit pas insensible à certain charme féminin, il a une nette préférence pour la gente masculine, surtout lorsque cette dernière s'appelle James Moriarty.

MessageSujet: Re: ✗ Everything that kills me makes me feel alive. ♦ A N D Y Jeu 30 Jan - 15:16

Bienvenue et bon courage pour ta fiche  Shire 

_________________
In your head, they are crying.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
— CRIMES RÉSOLUS : 31
— LIEU D'HABITATION : Au Travail évidemment !
— MÉTIER : J'occupe un poste très important héhé
— AMOUREUSEMENT : Personne... Pourquoi parler de sentiments ? Pfff
— O. SEXUELLE : Joyeuse ! Come On !

MessageSujet: Re: ✗ Everything that kills me makes me feel alive. ♦ A N D Y Jeu 30 Jan - 18:51

Bienvenue le Loup de Wall Str... euh de Los Angeles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE WOLF OF WALL STREET JR. ♦ ÉTRANGER
avatar
— PSEUDOs : — Mister Burglar. • Gin
— CRIMES RÉSOLUS : 22
— DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
— AVATAR : James McAvoy, le petit chou qui joue Charles Xavier ♥
— CRÉDITS : tumblr & bazzart & moi.
— DC&TC : Moriarty le psychopathe, David le mangeur de donuts, Lloyd mr. la baston & Clive le strip-danseur. So many people, I can't.
wow.
— ÂGE DU PERSO : Andrew possède vingt-six ans qu'il a, la plupart, gâché avec sa drogue et son alcool, mais chut, il veut rien savoir.
— NATIONALITÉ : Ce gosse mal luné nous vient de Los Angeles, et est donc Américain. Il est à Londres en tant que vacancier, venu souffler un peu dans la ville qu'il rêve de visiter depuis toujours.
— ORIGINAIRE DE : Comme dit plus haut, il nous vient de Los Angeles et est né là bas, dans une énorme villa un peu plus loin de la grande ville, où d'ailleurs il y grandit avec le plus que nécessaire.
— LIEU D'HABITATION : Un appartement très spacieux à Londres, qu'il s'est loué pour ses vacances. Sinon, une magnifique villa -familiale entre guillemets- près de Los Angeles, avec piscine, terrain de tennis, et tout le bordel. Y'a même des palmiers, yeah baby.
— MÉTIER : Andrew est Trader et chef d'une grosse boite de bourse de Los Angeles. Son nom est Stratton Oakmont, et ils sont dans les premières en tête de liste. C'est la classe, ça.
— ARMES DU PERSO : Par précaution, notre loup de wall street garde sur lui un petit revolver facilement transportable quelque soit la tenue que l'on porte.
— AMOUREUSEMENT : Andrew est marié à la déesse de l'amour... Oui, bon en gros, il est célibataire, mais ne se prive pas du tout, loin de là, oh, oui, loin de là.
— O. SEXUELLE : Disons qu'il aime tout ce qui bouge. Non, je blague, pas à ce point là. Il aime les femmes, et n'a jamais testé du coté des hommes bieeen que cela commence à vraiment l'intéresser... Il compte bien s'y goûter un jour où l'autre.

MessageSujet: Re: ✗ Everything that kills me makes me feel alive. ♦ A N D Y Dim 2 Fév - 2:24

Merci merci vous deux !  Huug 

Mycroft => Ouais, ouais, je te vois venir, fait gaffe !  Héhé... <3 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
— CRIMES RÉSOLUS : 31
— LIEU D'HABITATION : Au Travail évidemment !
— MÉTIER : J'occupe un poste très important héhé
— AMOUREUSEMENT : Personne... Pourquoi parler de sentiments ? Pfff
— O. SEXUELLE : Joyeuse ! Come On !

MessageSujet: Re: ✗ Everything that kills me makes me feel alive. ♦ A N D Y Dim 2 Fév - 8:14

Tu sais mon bon ami que si je t'i dans mes papiers tu vas vite finir en prison huhu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE WOLF OF WALL STREET JR. ♦ ÉTRANGER
avatar
— PSEUDOs : — Mister Burglar. • Gin
— CRIMES RÉSOLUS : 22
— DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
— AVATAR : James McAvoy, le petit chou qui joue Charles Xavier ♥
— CRÉDITS : tumblr & bazzart & moi.
— DC&TC : Moriarty le psychopathe, David le mangeur de donuts, Lloyd mr. la baston & Clive le strip-danseur. So many people, I can't.
wow.
— ÂGE DU PERSO : Andrew possède vingt-six ans qu'il a, la plupart, gâché avec sa drogue et son alcool, mais chut, il veut rien savoir.
— NATIONALITÉ : Ce gosse mal luné nous vient de Los Angeles, et est donc Américain. Il est à Londres en tant que vacancier, venu souffler un peu dans la ville qu'il rêve de visiter depuis toujours.
— ORIGINAIRE DE : Comme dit plus haut, il nous vient de Los Angeles et est né là bas, dans une énorme villa un peu plus loin de la grande ville, où d'ailleurs il y grandit avec le plus que nécessaire.
— LIEU D'HABITATION : Un appartement très spacieux à Londres, qu'il s'est loué pour ses vacances. Sinon, une magnifique villa -familiale entre guillemets- près de Los Angeles, avec piscine, terrain de tennis, et tout le bordel. Y'a même des palmiers, yeah baby.
— MÉTIER : Andrew est Trader et chef d'une grosse boite de bourse de Los Angeles. Son nom est Stratton Oakmont, et ils sont dans les premières en tête de liste. C'est la classe, ça.
— ARMES DU PERSO : Par précaution, notre loup de wall street garde sur lui un petit revolver facilement transportable quelque soit la tenue que l'on porte.
— AMOUREUSEMENT : Andrew est marié à la déesse de l'amour... Oui, bon en gros, il est célibataire, mais ne se prive pas du tout, loin de là, oh, oui, loin de là.
— O. SEXUELLE : Disons qu'il aime tout ce qui bouge. Non, je blague, pas à ce point là. Il aime les femmes, et n'a jamais testé du coté des hommes bieeen que cela commence à vraiment l'intéresser... Il compte bien s'y goûter un jour où l'autre.

MessageSujet: Re: ✗ Everything that kills me makes me feel alive. ♦ A N D Y Mer 12 Fév - 12:44

... On verra ça plus tard mon vieux.  Heyyy gurl <3 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE SINNER MAN ♦ CRIMINEL
avatar
— PSEUDOs : — Mister Burglar. • Gin
— CRIMES RÉSOLUS : 112
— DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
— AVATAR : Le beau et talentueux Andrew Scott.
— CRÉDITS : tumblr & bazzart & moi.
— DC&TC : David-P. Atkins l'avaleur de donuts, Andrew Jahensey le drogué & Clive le strip-danseur.

— ÂGE DU PERSO : Moriarty possède ni plus, ni moins que trente et un ans. Il le vit plutôt bien, enfin, il n'en a rien à faire à vrai dire.
— NATIONALITÉ : L'on pense qu'il est Londonien, mais pourtant, ce n'est pas du tout le cas. Oui, il a les passeports, mais non il n'est pas Anglais ; mais Irlandais.
— ORIGINAIRE DE : James est originaire de Dublin, la capitale de l'Irlande. Ca s'entend à son accent irish.
— LIEU D'HABITATION : Seul ses plus proches bras droits le savent, et encore... Donc je ne pense pas pouvoir vous le communiquer.
— MÉTIER : Criminel Consultant. Terme qu'il s'est bien-sûr inventé, tout comme Sherlock Holmes se fait appeller Détective Consultant. En gros, on le paye pour commetre des crimes.
— ARMES DU PERSO : Sebastian est son arme la plus sûre et la plus fidèle, qui en général ne rate jamais son coup comme il est tireur d'élite. Sinon, il garde toujours un revolver sur lui.
— AMOUREUSEMENT : Moriarty, aimer ? La bonne blague... Il n'a d'yeux que pour Sherlock, certes. Mais du point de vue connaissance personelle, je pourrais dire que Sebastian Moran est la personne qui lui est la plus... chère ?
— O. SEXUELLE : Il n'a que faire de ça. Tant que les gens lui servent, homme, ou femme, de là même à devoir aller jusqu'au lit... Ca n'a pas d'importance.

MessageSujet: Re: ✗ Everything that kills me makes me feel alive. ♦ A N D Y Mer 12 Fév - 19:54


Tu es validé, Andrew !
« bravo, bravo et encore bravo ! »


Ϟ Avis sur la fiche.

Nyhaaaan  woooow ! Bon bah c'est parfait tout ça, mi je dis : validé  woooow ! J'espère que tu t'amuseras bien ici, et tout le tralala ! N'hésites pas à contacter le staff surtout !  Héhé... <3  

COOL, J'SUIS VALIDÉ !
... Mais, et maintenant ?

Maintenant mon brave, je t'invite à te créer une relationship ici ; c'est conseillé pour te dépatouiller des relations de ton personnage ! Il y a aussi la possibilité de se créer un journal intime ici, pratique si tu veux t'occuper en attendant une réponse de ton coéquipier de RP. ici, tu pourras lister tes RPs en tout genre, encore une fois pour voir clair ! Quand à cette section, il t'est possible de passer des petites annonces comiques sur le forums, qui défileront. Ah tien, tant qu'on y pense, ça te dit, un rang ? Va y donc.

Plus sérieux à présent ; si tu a un personnage en commun avec le tien et que tu veux le proposer aux autres possibles joueurs, tu peux créer ton propre prédéfini ici ! Enfin, quant l'envie de RP te prendra, tu pourras alors te diriger par là pour faire une petite demande pour ceux qui pourraient être intéressés ! Enfin ; n'oublie pas d'aller au bottin à avatar pour dire quel est le nom de ton acteur, merci ! Cela évitera les doublons.

Maintenant, préparez vos fish an' chips et vos tea party car voilà la partie la mieux arrosée ! Je t'invite à flooder un max pour faire vivre le forum, ainsi que de jouer aux jeux ; ça ne prend que quelques secondes par jours/postes, et en plus, ça te fait grimper le nombres de messages pour d'éventuels doubles comptes !



Et voilà, je t'ai tout dit à présent. J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous, Andrew... En espérant que tu survives à Londres !



_________________
every fairytale
needs a good old-fashioned villain







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ✗ Everything that kills me makes me feel alive. ♦ A N D Y

Revenir en haut Aller en bas

✗ Everything that kills me makes me feel alive. ♦ A N D Y

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]
» Maël | Everything that kills me makes me feel alive
» Maël | Everything that kills me makes me feel alive
» Somethin’ ‘bout you makes me feel like a dangerous woman.
» Pansy Parkinson | Everything that kills me makes me feels alive.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I AM SHER—LOCKED. :: Game is On :: Identity Room :: Présentations validées-